Banner for What we Heard

Résultats d'engagement en ligne

Génération Énergie vous donne l’occasion d’orienter l’avenir énergétique du Canada.

Vous pouvez vous faire entendre notamment en participant aux activités et au forum des idées, en présentant des propositions et en répondant aux sondages et aux questionnaires. Voici comment nous rendrons compte de ce que vous nous aurez dit : 

1. Résultats des sondages

Résultats des sondages. Nos participants ont à cœur…l’environnement : C’est d’ailleurs la principale raison pour laquelle nos participants se procureraient un véhicule électrique. l’efficacité énergétique : Sur une échelle de 1 à 5, les participants ont donné la note de 4 à l’importance de l’efficacité énergétique.
Et mettent la main à la pâte… : 60 % des participants utilisent judicieusement l’électricité (p. ex., usage durant les heures creuses, ampoules écoénergétiques), 20 % des participants prévoient de se procurer un véhicule électrique d’ici les 3 prochaines années, 57 % des participants changeraient leurs appareils ménagers pour des appareils plus efficaces, 40 % des participants changeraient la structure de leur maison pour économiser de l’énergie, 54 % des participants changeraient leur système de chauffage et de climatisation.
Ils ont des questions au sujet… : des coûts, Dans quelle mesure les coûts énergétiques seront-ils touchés par les changements apportés à notre façon de produire, de transporter et d’utiliser l’énergie? Les coûts des carburants augmentent, mais la technologie est également très chère. Quelle option est la plus rentable à long terme? de l’accessibilité et de la fiabilité, Comment pourrons-nous tenir la cadence avec la demande croissante en électricité alors que nous changeons notre façon de produire, de transporter et d’utiliser l’énergie?
Et croient que le Canada devrait… : informer, Fournir de l’information sur : Des questions économiques liées à l’énergie,  Des façons d’économiser l’énergie et de réduire les coûts, La raison des changements apportés au système énergétique canadien et les façons de le faire. Tenir compte des préoccupations, Réduction des émissions de gaz à effet de serre et protection de la planète, S’assurer que l’énergie demeure accessible, fiable et abordable pour tous les Canadiens. Aider les citoyens à prendre de meilleures décisions, Encourager et réglementer l’achat de véhicules, d’appareils et d’équipement écoénergétiques, Réglementer tous les secteurs (p. ex., l’industrie, l’agriculture, les transports).

2. Forum d’idées

Depuis un mois, vous nous avez fait part de vos idées et de vos commentaires sur notre avenir énergétique. Vous avez notamment abordé des astuces pour économiser de l’énergie dans nos maisons, la création d’incitatifs et de rabais supplémentaires pour les Canadiens qui souhaitent devenir écoénergétiques et le besoin d’améliorer notre infrastructure de transport.

TRANSPORT

Vos suggestions pour améliorer l’infrastructure de transport au Canada comprenaient notamment :

  • Des incitatifs supplémentaires pour l’utilisation des transports publics
  • L’amélioration des transports publics pour accroître l’efficacité énergétique urbaine
  • L’adoption accrue de véhicules électriques grâce à des rabais
  • L’utilisation accrue de véhicules électriques dans les flottes gouvernementales afin de donner l’exemple
  • L’aménagement d’un réseau pancanadien de bornes de recharge électrique pour rendre les déplacements en véhicule électrique plus viables.

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENTIELLE

Nous avons reçu d’excellentes suggestions pour réduire la consommation d’énergie résidentielle et économiser de l’argent :

  • Créer des toits verts grâce à l’installation de petits panneaux solaires photovoltaïques et à l’aménagement de petits jardins
  • Utiliser les gros appareils ménagers pendant les périodes hors pointe
  • Déplacer votre réfrigérateur à quelques centimètres du mur et bien dépoussiérer l’endos afin de réduire l’énergie consommée par les serpentins
  • Débrancher les appareils lorsqu’ils ne sont pas utilisés afin de réduire la consommation d’énergie en mode veille

MESURES INCITATIVES

Vous êtes nombreux à avoir suggéré des incitatifs pour aider les gens à devenir plus écoénergétiques. Par exemple :

  • Des rabais supplémentaires pour l’achat de produits écoénergétiques
  • Des incitatifs fiscaux pour les personnes qui rénovent leurs maisons afin de les rendre plus écoénergétiques.
  • Des options accessibles pour encourager les gens à voyager de manière plus écologique et qui produirait moins d’émissions de carbone

MESURES INCITATIVES

Vous êtes nombreux à avoir suggéré des incitatifs pour aider les gens à devenir plus écoénergétiques. Par exemple :

  • Des rabais supplémentaires pour l’achat de produits écoénergétiques
  • Des incitatifs fiscaux pour les personnes qui rénovent leurs maisons afin de les rendre plus écoénergétiques.
  • Des options accessibles pour encourager les gens à voyager de manière plus écologique et qui produirait moins d’émissions de carbone

COLLECTIVITÉS

Vous avez envoyé des commentaires sur la nécessité de faire participer les collectivités à la construction d’un avenir énergétique plus propre :

  • Des mesures d’encouragement pour les collectivités rurales désireuses d’adopter des sources d’énergie renouvelable.
  • Des programmes communautaires qui donnent les moyens aux collectivités locales d’investir ensemble dans des programmes verts et de devenir des centres de distribution d’énergie.

AUTRES POINTS D’INTÉRÊT

Voici quelques points supplémentaires que vous avez abordés ce mois ci :

  • Le Canada devrait tirer des leçons des programmes d’efficacité énergétique dans d’autres pays
  • La création de documents d’information et de sensibilisation simples et pouvant être consultés rapidement portant sur l’efficacité énergétique et les changements climatiques pourraient aider les Canadiens à parcourir l’immense quantité d’informations mise à leur disposition
  • Le Canada a besoin de bouquets énergétiques qui faciliteront la transition vers un avenir énergétique propre; source durable d’énergie, le nucléaire peut aider le Canada à atteindre cet objectif.
  • Les politiques et subventions devront subir des changements qui favoriseront les diverses formes d’énergie renouvelable pour que le Canada puisse remplir ses obligations en matière de changements climatiques.
  • Il faut accroître les interconnexions entre les provinces pour renforcer le réseau électrique et permettre le transfert d’énergie entre les provinces.

3. Résumé des événements :

Des représentants de RNCan se sont joints au Conseil canadien de l’énergie pour accueillir 70 participants provenant d’universités, de sociétés d’énergie, d’organisations autochtones, de gouvernements provinciaux et de services publics. En savoir plus.

Des représentants de l’Office de l’efficacité énergétique du Canada ont apporté un soutien aux participants. Quelque 300 leaders, acteurs et champions du secteur de l’énergie provenant de 105 municipalités dans 12 pays et 22 provinces et États différents ont participé à un dialogue axé sur les solutions pour une transition vers l’utilisation exclusive d’énergies renouvelables.

Le 26 mai, Ressources naturelles Canada et le réseau universitaire Dialogues pour un Canada vert ont rassemblé 60 Canadiens du milieu universitaire, de la société civile, du gouvernement et du secteur privé pour discuter de l’avenir énergétique du Canada. La conversation portait surtout sur le rapport publié par Dialogues pour un Canada vert intitulé « Rebâtir le système énergétique canadien : vers un avenir sobre en carbone. » En savoir plus.

Le 6 juin, des représentants de Ressources naturelles Canada se sont joints à Énergie positive pour accueillir près de 30 participants provenant d’universités, d’entreprises du secteur de l’énergie, d’ONGE, d’autres ministères du gouvernement, d’organisations autochtones et de groupes de réflexion à un atelier portant sur la confiance publique envers Génération Énergie. En savoir plus.

Le 22 juin, le ministre des Ressources naturelles du Canada a dirigé une table ronde sur l’avenir énergétique à long terme des provinces de l’Atlantique organisée à l’Université Dalhousie, à Halifax. Quinze participants (des étudiants, des universitaires, des représentants des peuples autochtones, des experts-conseils en énergie et des membres de la société civile) ont pris part à la table ronde. Terry Hubbard, directeur général de la Direction des ressources pétrolières, a contribué à l’animation de la table ronde.

RNCan a tenu un atelier interne avec 40 jeunes professionnels du gouvernement du Canada sur l’avenir du système énergétique du pays. La discussion a porté principalement sur les avancées technologiques qui permettront aux sources renouvelables d’énergie électrique d’occuper une place de choix dans l’économie future du Canada, sobre en carbone; sur le rôle des collectivités dans la transition énergétique; ainsi que sur les responsabilités des secteurs public et privé.

Des fonctionnaires de RNCan se sont joints au Canadian Energy Research Institute (CERI) et au gouvernement de l’Alberta pour accueillir 30 délégués d’associations, de sociétés d’énergie et de divers organismes gouvernementaux à un atelier sur l’avenir des marchés de l’énergie du Canada. Les participants ont tenté d’imaginer la forme que prendraient les marchés canadiens de l’énergie en 2050, les valeurs qui guideront l’évolution des marchés ainsi que les balises et les cheminements qui nous aideront à avancer afin de réaliser notre vision pour 2050.

En collaboration avec l’Association canadienne du gaz, des fonctionnaires de RNCan ont rassemblé 55 représentants du gouvernement, de la société civile et du secteur privé pour discuter du rôle du gaz naturel, tant classique que renouvelable, dans l’avenir énergétique du Canada. Les participants se sont penchés sur les possibilités et les défis que présente à long terme l’utilisation du gaz naturel pour la production d’électricité, le chauffage et le transport.

Animée par la secrétaire parlementaire Kim Rudd, une table ronde portant principalement sur les services publics, les réseaux électriques et le transport de l’énergie s’est tenue à l’Université du Nouveau-Brunswick. Les participants y ont discuté des connexions entre les provinces, de la diversification de notre bouquet énergétique et des ressources renouvelables clés du Canada atlantique, telle l’énergie marémotrice.

RNCan s’est associé avec la Première nation Qalipu, établie à l’ouest et au centre de île de Terre-Neuve, et a interagi avec ses membres dans neuf secteurs électoraux relativement à Génération Énergie au début du mois d’août. En savoir plus.