Aperçu 2017 : Comment l'énergie est-elle produite au Canada?

L’énergie est une composante importante de notre économie, le secteur emploie près d’un million de personnes et représente 10 % de notre produit intérieur brut (PIB)..

Le Canada possède de nombreuses ressources énergétiques :  pétrole, gaz, charbon, hydroélectricité, énergie éolienne, énergie solaire et uranium.

LE SAVIEZ-VOUS?

Le Canada possède sa propre technologie de conception de réacteurs nucléaires appelée CANDU, utilisée dans le monde entier.

Industries énergétiques canadiennes

  • Electricity icon

    Hydroélectricité :  Le Canada est le deuxième plus grand producteur d’hydroélectricité du monde. Nous possédons plus de 500 centrales hydroélectriques pouvant produire assez d’électricité pour alimenter près de 32 millions de foyers.

  • Renewable icon

    Énergies renouvelables : : L’énergie éolienne est désormais la deuxième plus importante source d’énergie du Canada, produisant près de 4 % de notre électricité Sa capacité de production est presque 18 fois supérieure à ce qu’elle était en 2005.

  • Barril icon

    Pétrole et gaz : Le Canada occupe le cinquième rang mondial des producteurs de gaz naturel et le quatrième rang des producteurs de pétrole. L’industrie pétrolière et gazière canadienne emplois 600 000 personnes.

  • Nuclear icon

    Nucléaire :  Le Canada possède 19 réacteurs nucléaires opérationnels qui fournissent 16 % de notre électricité. L'industrie emploie quelque 30 000 personnes et génère des retombées économiques de 6 milliards de dollars.

Nouvelles tendances

À mesure que nous évoluons vers une économie sobre en carbone, les technologies établies en matière d’énergie renouvelable, comme l’éolien et le solaire, deviennent moins dispendieuses et plus largement disponibles. Pendant ce temps, des moyens innovateurs dans la production des hydrocarbures et le captage, l’utilisation et le stockage du carbone nous permettent d’extraire nos combustibles fossiles de façon plus durable en réduisant considérablement les émissions de gaz à effet de serre.

Il reste tout de même beaucoup à faire afin de préparer le Canada à une économie mondiale sobre en carbone. De nouveaux domaines, notamment le stockage économique de l’énergie, les technologies de pointe des réseaux intelligents, la numérisation et l’automatisation des procédés industriels nous permettront d’extraire, de traiter et d’utiliser nos ressources énergétiques de manière plus efficace.

L’établissement de nouvelles voies menant à des solutions d’énergie propre est également important pour l’avenir du Canada et pourrait transformer notre économie. À long terme, le Canada cherche à accélérer le développement d‘importantes innovations dans ce domaine, dont les effets pourraient se faire sentir à compter des années 2050, qu’il s’agisse des « technologies perturbatrices », de modèles de gestion ou de financement évolués, ou de renforcement des capacités.

Action du gouvernement du Canada

Le gouvernement du Canada appuie le développement et la commercialisation de technologies d’énergie propre afin d’aider le Canada à relever les défis impérieux de l’environnement tels que les changements climatiques et à promouvoir une croissance économique propre et durable. À titre d’exemple :

  • Le financement de la recherche, du développement et de la démonstration au chapitre de l’énergie propre dans le cadre du Programme d’innovation énergétique, y compris l’investissement dans les technologies de réduction des émissions de gaz à effet de serre du secteur pétrolier et gazier et l’accélération de la commercialisation de nouvelles énergies renouvelables.

  • L’investissement dans les infrastructures vertes telles que les bâtiments écoénergétiques, les infrastructures pour véhicules électriques et l’énergie propre dans les collectivités du Nord.

  • L’appui aux projets des provinces et territoires, des municipalités, des gouvernements autochtones, des entreprises et d’autres, visant à réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre : cela, dans le cadre du Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone – un élément important du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

  • Un engagement, aux côtés de plus de 20 autres pays, à doubler les investissements fédéraux dans l’innovation pour l’énergie propre d’ici à 2020, dans le cadre de Mission Innovation.

Les nouvelles technologies comme la bioénergie commencement à transformer le bouquet énergétique du Canada.

Transcription

DAVID PARÉ:

Je m’appelle David Paré, je suis chercheur au Service canadien des forêts. Mes travaux de recherche portent sur la durabilité des écosystèmes forestiers.

La biomasse forestière a des avantages certains du point de vue environnemental, mais on doit aussi veiller à ce que l’utilisation de cette biomasse ne compromette pas le fonctionnement des écosystèmes. Donc nos travaux de recherche visent à préciser les quantités de biomasses qui peuvent être récoltées sans nuire à la forêt.

La bioénergie, c’est toute forme d’énergie qui est produite à partir de la biomasse. Et on peut définir la biomasse comme toute matière qui provient du vivant. Par exemple, toutes les parties d’un arbre sont considérées comme de la biomasse.

La biomasse forestière provient de trois sources; les résidus d’usines, les résidus de récolte forestière et de plantations dédiées à la production d’énergie.

On peut utiliser cette biomasse en combustion directe pour produire de la chaleur, on peut produire avec cette biomasse de l’électricité ou encore des biocarburants.

La bioénergie qui provient de la forêt est une énergie qui produit très peu de carbone et si elle provient d’un aménagement forestier durable, c’est une source d’énergie qui est renouvelable à perpétuité. C’est aussi une source d’énergie qui est produite localement donc pour les communautés qui vivent près de la forêt, c’est une source d’énergie qui est accessible et qui est fiable.

Depuis plusieurs décennies, l’industrie forestière utilise la bioénergie dans les usines forestières. Les usines de pâtes et papiers, les usines de sciage utilisent les résidus sous forme de brin de scie ou d’écorces pour produire de l’énergie. Cette énergie est déjà disponible à l’endroit où on en a besoin, on n’a aucun besoin de la transporter. Elle sauve des coûts, mais aussi elle sauvent de grandes quantités de gaz à effet de serre.

La biomasse forestière est abondante au Canada, mais les quantités ne sont pas, par rapport à nos besoins, e couvrent, ne peuvent pas couvrir tous nos besoins donc il va falloir utiliser cette biomasse de la meilleure façon possible.

Il y a un intérêt grandissant pour utiliser de la biomasse des parterres de coupes, c’est ce qu’on appelle les résidus forestiers qui est constitué de branches ou d’essences non commerciales, en fait de biomasse qui n’est pas utilisée dans d’autres, par d’autres industries.

Nos recherches, au Service canadien des forêts, tentent de préciser les quantités de biomasse qu’on peut prélever de la forêt sans nuire à celle-ci.

Une question qui est importante, c’est de savoir combien de biomasse on peut récolter et dans quel type d’écosystème pour s’assurer que les fonction de l’écosystème soient maintenues. Donc les forêts continuent de pousser à leur rythme, que les fonctions de la forêt, comme le maintien de la biodiversité, le maintien de la qualité de l’air et de l’eau soient maintenus.

On a, par exemple, des dispositifs expérimentaux où on récolte différentes quantités de biomasse et on mesure l’effet sur les sols et sur la croissance des forêts.

Les Canadiens sont très attachés à leurs forêts. La forêt produit une quantité de biens, mais en même temps tout le monde veut une forêt en santé, une forêt productive et une forêt qui est belle. Nos travaux visent donc à faire en sorte que l’utilisation de la forêt ne nuise pas à toutes ses qualités qu’elle a.

Production d’énergie au Canada, selon la ressource: Gaz naturel (26%), Charbon(6%), Hydroélectricité(6%), Autres ressources renouvelables (3%), Uranium (22%), LGN (3%), Pétrole brut (34%). Source: Estimations de RNCan, selon les données de StatCan

Besoin de contexte?

Si vous souhaitez en savoir plus sur la filière énergétique du Canada et sur les nouvelles tendances mondiales des politiques publiques et des technologies qui transforment cette filière, téléchargez notre document d’information. Produit par des spécialistes de l’énergie de Ressources naturelles Canada, ce document fournit des renseignements généraux sur la consommation d’énergie au Canada, les politiques en vigueur, la démarche de Génération Énergie, et mettent en lumière d’importantes questions que les participants devraient prendre en considération.

Si vous souhaitez obtenir plus de précisions sur un sujet, consultez notre dépôt de documentation.