On a dit

Résultats d'engagement en ligne

Génération Énergie vous donne l’occasion d’orienter l’avenir énergétique du Canada.

Vous pouvez vous faire entendre notamment en participant aux activités et au forum des idées, en présentant des propositions et en répondant aux sondages et aux questionnaires. Voici comment nous rendrons compte de ce que vous nous aurez dit : 

1. Mois 1 : tableau de bord (21 mai 2017)

Dans le premier mois, il y avait, 953 questionnaires complétés, 6,829 utilisateurs, 339 utilisateurs qui se sont inscrits et ont contribué, 62 idées, 70 commentaires, 170 évaluations

2. Vos valeurs en matière d’énergie

Sondage

Vos valeurs contribuent largement à donner le ton au dialogue. Mieux les connaître nous aidera à comprendre votre point de vue et à poser des questions sensées et pertinentes. Notre prochain sondage se fonde sur des idées qui ont été fréquemment exprimées sur notre site Web.

Notre sondage posait des questions sur vos valeurs en ce qui concerne les choix énergétiques. À ce jour, 324 Canadiens y ont répondu.

Participation selon la province

Participation selon la province: Ontario 30.99%, Alberta 28.10%, Québec 8.68%,, C.-B. (aucun) 6.61%, Man. 4.13%, N.-É. 3.72%, Saskatchewan 6.20%, N.-B. 3.31%, NU/TNO 0.83%, Yukon 0.41%

Principaux résultats

Valeurs canadiennes concernant notre avenir énergétique

Nous voulions savoir ce qui compte le plus pour les Canadiens leurs choix énergétiques. Les valeurs ont été classées comme suit : 

Les valeurs ont été classées comme suit (des plus importantes aux moins importantes) : Accès à des sources d’énergie fiables, Contribution à l’économie canadienne, Réduction au minimum des répercussions sur l’environnement, Accès à une énergie abordable, Production, transport et utilisation de l’énergie, Réduction des émissions de gaz à effet de serre, Création d’emplois, Engagements en lien avec les changements climatiques

Préoccupations des Canadiens en matière d’énergie

Nous avons posé les questions suivantes : 

  • Dans quelle mesure le coût et l’abordabilité de l’énergie que vous utilisez quotidiennement (p. ex. à la maison, dans votre véhicule) vous préoccupent-ils?
  • Dans quelle mesure les répercussions sur l’environnement de l’énergie que nous produisons et utilisons au Canada vous préoccupent-elles?
  • Dans quelle mesure la fiabilité de l’énergie que vous utilisez quotidiennement (p. ex. à la maison, dans votre véhicule) vous préoccupe-t-elle?

Importance de l’énergie pour l’économie

Nous vous avons demandé de qualifier l’importance des industries de l’énergie pour l’économie canadienne aujourd’hui et à l’avenir.

Collectivement, vous avez qualifié ces industries de très importantes pour l’économie actuellement (3,75/5) et un peu plus à l’avenir (3,85/5).

Les répondants de l’Alberta et de la Saskatchewan ont attribué de plus hautes cotes que ceux des autres provinces et des territoires. Paradoxalement, vous avez aussi indiqué que les industries de l’énergie jouent un rôle plus important dans l’économie maintenant qu’elles le feront à l’avenir.

Le tableau montre le pointage moyen attribué par les participants de chaque province, territoire et du Canada entier pour indiquer leurs préoccupations par rapport au coût, l’impact environnemental et la fiabilité d’énergie.

Remarque: Constitué de participants sur une base volontaire, l’échantillon n’est pas statistiquement représentatif de la population.

Le nombre de répondants dans les provinces et territoires suivants est inférieur à 5 % de l’ensemble des répondants : N.-B., N.-É., Nunavut, Territoires du Nord-Ouest, Yukon.

Exemples de bouquets d’énergies

Au Canada, l’énergie provient de nombreuses sources qui varient selon la région. On a demandé aux participants de composer un bouquet de sources d’énergie qui pourrait répondre aux besoins du Canada en matière d’énergie. La composition du bouquet diffère grandement d’un répondant à un autre et d’une région à une autre. Ce ne sont pas les choix qui manquent! Voici ce qu’on nous a dit : 

Voici des exemples de bouquets d’énergies composés par un échantillon des participants. Chaque barre correspond à un bouquet composé par un participant.

Les bouquets d’énergies sont très diversifiés!

Un échantillon de réponses de quatre participants: 30% géothermie, 15% /hydroélectricité, 40% énergie marémotrice, 15% énergie éolienne/78% bioénergie, 5% hydroélectricité, 14% énergie solaire, 2% énergie éolienne/20% hydroélectricité, 20% gaz naturel, 50% énergie nucléaire and 10% par une amélioration de l’efficacité énergétique des sources actuelles/76% charbon, 12% géothermie, 12% gaz naturel

Questionnaire sur l’énergie

Le questionnaire a mis les Canadiens au défi de tester leurs connaissances en matière d’énergie. La majorité des 686 personnes qui ont répondu au questionnaire au cours du premier mois connaissaient la réponse à 4 des 5 questions posées. La question qui a posé une colle à la plupart des répondants concernait l’objectif des premiers appareils électroménagers (grille-pain, ventilateur, etc.).

Les trois quarts des répondants croyaient qu’ils avaient pour but de faciliter les travaux domestiques. Or, selon le Musée des sciences et de la technologie du Canada, ils avaient principalement pour but de consommer de l’électricité durant la journée. En général, l’électricité doit être consommée dès qu’elle est produite. Les entreprises de services d’électricité s’efforcent de produire la quantité d’électricité qu’il faut pour répondre à la demande. Sans ces appareils, il faudrait arrêter de produire de l’électricité durant la journée sous peine de surcharge, ce qui serait mauvais pour le réseau et pour les consommateurs dans les deux cas. Pour en savoir plus : Parlons énergie!

3. Forum des idées

Depuis un mois, vous avez affiché des idées et des commentaires sur notre avenir énergétique. Vous vous intéressez à la façon dont les changements dans la consommation d’énergie influeront sur notre mode de vie, nos déplacements et nos impacts sur l’environnement. L’énergie est une importante source de prospérité et d’emplois, et vous souhaitez qu’elle le reste tandis que le Canada fait la transition vers une société sobre en carbone.

Voici quelques-unes de vos observations : 

Comment pouvons-nous améliorer l’efficacité énergétique de nos habitations?

  • Avoir plus de véhicules électriques sur nos routes.
  • Avoir davantage recours à l’énergie solaire à la maison. La technologie des toits solaires est une technologie prometteuse à exploiter.
  • Une technologie d’énergie renouvelable propre pour améliorer les infrastructures urbaines et augmenter le nombre d’espaces verts.
  • Modifier les comportements pour accroître l’efficacité énergétique et réduire la consommation d’énergie.

Le recours à plusieurs sources d’énergie peut être la solution. Nous devons investir davantage dans un bouquet diversifié et dans le stockage de l’énergie.

  • Assurer l’autosuffisance énergétique du Canada en favorisant l’utilisation intérieure de nos ressources naturelles.
  • Encourager les programmes communautaires qui utilisent de l’énergie renouvelable.
  • Utiliser les technologies nucléaires de la prochaine génération pour remplir nos engagements au titre des changements climatiques.

Diversifier nos marchés de l’énergie et investir dans la promotion des réserves énergétiques du Canada à l’étranger.

Financer davantage la recherche universitaire sur les énergies de remplacement et la mise en œuvre des recommandations qui en sont issues.

Continuez à nous faire part de vos idées. Nous avons hâte de voir comment vous orienterez l’avenir énergétique du Canada.

Mots clés

Exemple de trois idées affichées sur le forum d’idées. Elles sont intitulées :
Maisons avec aucune énergie nette semble être une bonne solution, N’oublie pas ce qui est petit, Utilise ce qu’on a maintenant pour améliorer le futur

Mots clés les plus populaires et idées intéressantes

Mots clés utilisés dans un forum d’idées. Ceci inclus le transport, sources fossiles, personnel, l’industrie, l’énergie solaire, l’énergie éolienne et l’énergie net-zéro.

4. Résumé des activités

Tout au long du dialogue Génération Énergie, nous nous allierons à des organismes canadiens pour collaborer avec divers groupes de spécialistes et d’intervenants dans le secteur de l’énergie, notamment dans le cadre de la série d’ateliers Génération Énergie. Voir ci-dessous ce qui a retenu l’intérêt des participants aux différentes activités.

Forum éducatif sur les villes alimentées en énergies renouvelables — Vancouver (du 17 au 19 mai 2017)

Des représentants de l’Office de l’efficacité énergétique du Canada ont apporté un soutien aux participants. Quelque 300 leaders, acteurs et champions du secteur de l’énergie de 105 municipalités de 12 différents pays et de 22 provinces et États ont participé à un dialogue axé sur les solutions pour une transition vers l’utilisation exclusive d’énergies renouvelables.

Voici les principaux sujets qui ont été abordés : 

  • Avenir visionnaire de villes intelligentes sobres en carbone.
  • Technologies intelligentes et de chaîne de blocs — pour donner aux collectivités les moyens de répondre à leurs propres besoins en matière d’énergie.
  • Financement de rénovations écoénergétiques plus poussées dans le bâtiment — de nouvelles façons de mobiliser des capitaux dans tous les secteurs.
  • Les villes alimentées en énergies renouvelables ont besoin d’immeubles alimentés en énergies renouvelables — les réseaux intelligents ont besoin d’immeubles intelligents.
  • Comment les villes peuvent-elles se préparer aux technologies perturbatrices — en s’assurant que les codes du bâtiment et les infrastructures sont adaptables.
  • Solutions pour les infrastructures de recharge des véhicules électriques dans les immeubles résidentiels à logements multiples (IRLM) — de nouveaux modèles d’affaires abordent les infrastructures énergétiques comme un service.
  • Les villes et les collectivités, chefs de file de la décarbonation — les municipalités doivent passer à l’action; devenir des fers de lance de la lutte contre les changements climatiques.
  • Les énergies renouvelables sont de plus en plus concurrentielles — les énergies renouvelables sont promises à une croissance exponentielle.
Une diapositive montrant comment des immeubles intelligents avec des réseaux intelligents peuvent transformer des villes en villes renouvelable. Un moment de réflexion pour les experts durant le dialogue axé sur les solutions d’énergies renouvelables.

Scientifête Odyssée des sciences — Ottawa (13 mai 2017)

L’activité a offert des expositions interactives pour tous les âges soulignant le plaisir de la science.

Génération Énergie y participait et posait la question suivante : « À quoi l’avenir énergétique du Canada ressemblera-t-il? ». Et nous avons obtenu de nombreuses réponses! Plus de 75 participants ont enregistré une vidéo pour nous parler de leur avenir énergétique. Surveillez nos comptes Twitter et Facebook pour les voir!

Nous avons pu rencontrer des jeunes de tous les âges qui nous ont dit quels changements ils envisagent pour l’avenir et nous ont indiqué comment les appliquer. Nous sommes entre de bonnes mains.

Atelier Génération Énergie — Regina (8 mai 2017)

Des responsables de RNCan se sont joints au Conseil canadien de l’énergie pour accueillir 70 participants provenant d’universités, de sociétés d’énergie, d’organisations autochtones, de gouvernements provinciaux et de services publics. Le mot d’ouverture a été prononcé par Kim Rudd, secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles.

Voici les principaux thèmes qui ont été abordés durant l’atelier : 

  • L’avenir énergétique du Canada ne se résume pas à atteindre nos cibles de réduction des émissions. Il faut aussi nous assurer que l’énergie reste abordable, fiable et accessible.
  • L’avenir énergétique à long terme du Canada doit être éclairé par nos valeurs en matière d’énergie : respect, ouverture, transparence, abordabilité, innovation et égalité.
  • Tous les ordres de gouvernement doivent coopérer afin d’atteindre nos objectifs communs.
  • Nous voulons pour l’avenir que les communautés autochtones ne souffrent plus de pauvreté énergétique, qu’elles participent à la prise de décision et à l’économie, et qu’elles profitent d’un accès égal aux programmes et à l’information.
 La préparation d’une session de dialogue pour Génération Énergie à Régina.  Des exemples d’idées durant le dialogue à Régina: Bût commun / alignement avec le changement climatique / Durabilité de l’énergie et sa sécurité / Accès aux fonds capitaux / Transparence / Technologie disruptive / Choix de l’acheteur / Politiques et confiance réglementaire

Documents d’intérêt

Nos ressources énergétiques soulèvent des opinions très variées parmi les Canadiens de différents milieux, industries et régions. Voici des documents d’intérêt qui exposent divers aspects du paysage énergétique du Canada. Nous les présentons pour illustrer ce que les Canadiens issus de différents secteurs industriels, de diverses professions et de divers endroits disent au sujet de l'énergie au pays. Cette section comprend des documents rédigés par des experts en énergie, des documents gouvernementaux, des documents commandés par RNCan et des communications de diverses autres parties.

Nous vous invitons à participer à notre forum d’idées en nous faisant part de vos commentaires sur les sujets présentés dans ces documents!

Logo du site Dialogues pour un avenir durable. Arc-en-ciel autour d’un globe dans lequel deux personnes conversent par bulles de dialogue.

Re-bâtir le système énergétique canadien : NRCan a invité un réseau indépendant d’universitaires provenant de l’ensemble du Canada à examiner comment le Canada pourrait amorcer la transition vers un secteur de l'énergie sobre en carbone et concurrentielle global. On vous invite à jeter un coup d’œil aux versions court et long du rapport!

Éolienne dans un champ sous un ciel nuageux.

Panorama de l’électricité renouvelable au Canada, fait partie d’une série de documents sur l’offre, la demande et l’infrastructure énergétiques. La production d’énergie renouvelable du Canada place le pays au quatrième rang mondial. À ce chapitre, c’est l’hydroélectricité qui domine, représentant presque 60 % de la puissance installée et de la production au pays.

Pipelines traversant une forêt, longeant une route.

Adoption des sources d’énergie renouvelable au Canada, aborde en détail les principales technologies renouvelables en mettant l’accent sur les facteurs qui influencent leur taux d’adoption (par exemple, les coûts, les avancées technologiques et les questions d’ordre environnemental et réglementaire). Il compare aussi la croissance de la production d’énergie renouvelable au Canada à celles des autres pays.

Deux champs occupés par des panneaux solaires et des éoliennes respectivement.

Le réseau pipelinier du Canada, examine le fonctionnement économique des principaux pipelines réglementés par l’Office. Un réseau pipelinier qui fonctionne bien réagit efficacement à l’évolution des conditions du marché.

 Logo de l’Institut canadien des affaires mondiales, formé de feuilles d’érable recouvrant le globe et accompagné des mots « Déchiffrer la complexité de notre monde ».

Le Canada et la révolution de l’énergie faible en carbone, par Michael Cleland (Disponible en Anglais seulement.)
L’engagement du Canada de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 80 p. 100 par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2050 est une transformation énergétique importante, voire nécessaire. M. Cleland examine ce dont ce nouveau monde de prise de décisions liées à l’énergie a besoin.

Comprendre le changement en matière de sécurité énergétique, par Petra Dolata (Disponible en Anglais seulement.)
Les changements mondiaux liés aux politiques gouvernementales et l’opinion publique sur la sécurité et les transitions énergétiques auront une incidence sur la demande de combustibles fossiles produits au Canada et ailleurs. Afin de comprendre ces changements et de prendre des mesures à leur égard, il sera essentiel d’établir la différence entre les trajectoires à court et à long terme.

De grands projets et de grandes politiques : Renforcer la confiance du public dans le processus décisionnel concernant l’énergie au Canada, par Monica Gattinger (Disponible en Anglais seulement.)
Bien que la valorisation de l’énergie puisse transformer la sécurité énergétique, l’énergie abordable et le développement économique, social et culturel de bon nombre de collectivités, elle a été fort litigieuse. L’absence de solutions aux défis que pose la valorisation de l’énergie au Canada est coûteuse – et continuera de l’être – au chapitre du rendement environnemental et de notre capacité d’attirer des investissements et de favoriser la croissance économique et l’innovation.

Réflexions sur le programme de taxation des émissions carboniques du Canada, par Kenneth P. Green (Disponible en Anglais seulement.)
M. Green fait part de ses réflexions sur le plan de la taxation des émissions carboniques du Canada en fournissant des exemples de l’Ontario, de l’Alberta, du Québec et de la Colombie-Britannique. En outre, il indique ce que le Canada devrait faire dans ce nouvel environnement créé par le président Trump.

Comment le Canada gère-t-il le risque lié aux droits d’actifs délaissés? Par Amy Myers Jaffe (Disponible en Anglais seulement.)
Le Canada est l’un des plus importants producteurs de pétrole au monde, mais il doit gérer un risque élevé lié aux droits d’actifs délaissés. Notamment, les sables bitumineux du Canada représentent un objectif particulier de la compétition pour une part du marché avec l’Arabie saoudite, puissance mondiale du pétrole, et font ainsi face aux pressions sur les coûts découlant des prix actuels du pétrole. La réduction du coût de production sera essentielle pour les entreprises canadiennes locales qui ont acheté des réserves et accru leur risque lié aux droits d’actifs délaissés.

Le caractère incontournable de la taxation des émissions carboniques pour le Canada, par Dennis McConaghy (Disponible en Anglais seulement.)
Le grand défi des dirigeants politiques du Canada est de savoir s’ils peuvent justifier une politique sur le carbone par le truchement d’une tarification du carbone bien adaptée. M. McConaghy fait part de ses réflexions et parle des conditions fondamentales pour une politique de tarification du carbone au Canada.

Page titre du document « L’énergie, pour se surpasser », montrant un logo composé d’une feuille d’érable multicolore.

L’énergie, pour se surpasser, par Dr. Roger Gibbins, pour se surpasser exprime notre conviction qu’un avenir extraordinaire est à notre portée, si nous saisissons dès aujourd’hui le potentiel de nos ressources énergétiques. Alors que le monde se trouve en plein milieu d’un tournant historique vers une économie à faibles émissions en carbone, le moment est bien choisi pour réfléchir à notre système énergétique : où en sommes-nous à l’heure actuelle? où voulons-nous nous retrouver d’ici une génération? et comment y parvenir?